matcha wine

    Wine Tech : La start-up Matcha bouscule les codes du conseil en vin en mettant l’IA au service de la distribution

  • Au rayon vins, 9 Français sur 10[1] se sentent incapables de choisir une bouteille et seulement 4 %[2] des consommateurs se disent connaisseurs. Face à ce constat, Benoît, Thomas et Eduardo, trois professionnels passionnés des vins et spiritueux, prennent petit à petit conscience de l’attrait des consommateurs pour un conseil personnalisé. Ils lancent ainsi Matcha, une start-up proposant un caviste virtuel ainsi qu’une API de conseil en vin pour les professionnels (distribution physique et e-commerce).

    Matcha utilise l’Intelligence Artificielle pour renforcer l’expérience utilisateur.

    Les trois fondateurs débutent leur collaboration dès 2016 en faisant dialoguer expertise en vin et technologies issues de l’Intelligence Artificielle pour développer une offre B2B2C. Aujourd’hui leader sur son segment, la start-up Matcha propose un caviste virtuel, via un chatbot baptisé « Magnum ». Derrière ce nom se cache une technologie avancée simulant une conversation humaine en langage naturel. L’agent conversationnel propose aux utilisateurs une sélection de vins sur mesure, en mettant en avant leurs atouts ainsi que des informations complémentaires pertinentes.

    « Nous avons analysé que les taux de conversion sont faibles : 1,5 % chez les e-commerçants au mieux, 5 à 10 % dans la grande distribution, contre 70 % chez un caviste… Notre priorité est donc d’accompagner les distributeurs en leur apportant une véritable expertise conseil via l’intelligence artificielle, dans l’objectif d’augmenter significativement leurs taux de conversion et l’engagement de leurs clients », explique Thomas Dayras, cofondateur de Matcha.

    Matcha propose, en plus de son caviste virtuel, une API de conseil en vin qui enrichit la connaissance des différents vins proposés par les enseignes (distributeurs, sites de e-commerce…). Celle-ci permet également des recommandations croisées pointues (en fonction de l’historique d’achat, des vins consultés ou mis au panier…) et offre un moteur intelligent d’accords mets & vin, le tout grâce à des algorithmes sensoriels et une base de données dédiée.

    Dans un objectif d’expansion, Matcha muscle son pool d’investisseurs.

    La start-up entend accélérer sa montée en puissance, afin de continuer à mener à bien sa mission première : devenir la force de vente digitale des distributeurs, notamment avec son chatbot, déjà disponible sur les sites d’Intermarché Drive, Monoprix et Promocash.

    Après Internet, Matcha confirmera la présence « physique » de cette technologie chez les professionnels en équipant plusieurs grandes enseignes début 2019. Le chatbot sera en libre accès via Facebook Messenger, sur smartphone. Des visuels facilement identifiables en rayon permettront de l’activer pour débuter une conversation, apportant un conseil personnalisé de qualité sur l’éventail des vins proposé par le distributeur.

    Afin de conforter son positionnement et poursuivre son développement, Matcha a ouvert son capital au groupe viti-vinicole Legrand, rejoignant dès à présent un solide pool d’investisseurs composés de business angels et de Bpifrance.

    Les trois fondateurs s’intéressent de près au marché international, et ciblent plus particulièrement le Royaume-Uni, le Brésil et les États-Unis. D’ici décembre, Matcha entend signer d’ailleurs avec l’une des grandes enseignes britanniques de la distribution.

    « Nous sommes actuellement en fort développement et nous souhaitons concrétiser nos ambitions ! Parmi celles-ci, nous voulons en effet élargir notre offre sur le marché international, mais également renforcer notre équipe technique afin d’accélérer sur l’intelligence et la capacité de contextualisation de nos outils pour qu’ils puissent répondre à 100 % aux demandes des utilisateurs », conclut Thomas Dayras, cofondateur de Matcha.

    [1]_Ipsos baromètre SoWine 2015
    [2]_Baromètre SoWine/SSI 2016
    *Définition API : une interface de programmation

    Tags:

    • Show Comments

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    You May Also Like

    BNP Parisbas présente en vidéo WAI LEAD, son programme d’accompagnement des entreprises !

    WAI Lead, c’est le programme de BNP Paribas qui accompagne les leaders des entreprises ...

    googel home startup france

    Les avis consommateurs importent plus que la réputation globale d’une entreprise

    Les avis consommateurs avant tout Les résultats de l’étude révèlent enfin que pour 70% ...

    La satrtup madamePee en final du concours Vénus-Heavent s’expose sur le salon Heavent

    Du 27 au 29 novembre, madamePee installe son urinoire dans le village des startups ...